Expositions - Paris
Walaa dakak / suspendu

Rubrique : agenda > expositions > exposition
0 vote
(se connecter pour voter)
Mots associés Paris 11ème   Paris   Ile-de-france  

Bookmark and Share
 Walaa dakak / suspendu  (Paris)
  • Date : 18 février 2020 - 1er mars 2020
  • Adresse : La galerie du Génie de la Bastille, 126 rue Charonne, paris 11ème (75011) plan

16-en-attendant
acrylique sur toile,120x270cm, 2019
Auteur : Le génie de la bastille (Galerie)
Note : cet événement est une archive : voir l'actualité de cet auteur

Du 18 février au 1er mars, la Galerie du Génie de la Bastille présente l’exposition « Suspendu » de l’artiste Walaa Dakak.

Une expérience est un moment vécu qui nous transforme en ceci que notre regard sur le monde, sur nous-même et sur le cours même de la vie, s’en trouve renouvelé. Une expérience est un moment vécu qui donne lieu à une synthèse radicale de vécus antérieurs. Elle plonge jusqu’au magma familier dont elle fait émerger une forme nouvelle qui est à la fois humus et arbre.

Pour WD, cette expérience a eu lieu face à la mer.

Il s’est tenu là où les hommes se tiennent depuis toujours, sur le seuil, là où a lieu, en eux, le partage entre terre et ciel, ciel et océan, océan et rêve. Là, debout, il entre dans ce face à face avec l’inaccessible ligne de l’horizon.

Cette expérience est celle d’un périr qui appelle et d’une renaissance qui s’annonce. Et lui, ce qu’il voit, la forme qui s’imprime dans son imagination est celle d’une ligne qui à la fois permet à la lumière de descendre du ciel et à l’espérance de se lever de la terre et de l’océan et de faire le trajet inverse.

Peinture devenue, cette expérience s’exprime à travers un va-et-vient qui fait passer la main et le regard du suspens au sol, du sol au ciel et du ciel à cet entre-deux où se tiennent les messagers de l’imaginaire.

Irréel et pourtant visible ce suspens est la marque de l’existence du temps vivant qui permet au peintre de capter par ses geste chacune de ses extrémités. D’une part il y a l’immensité du bleu, la courbure du sol et de l’autre, l’infinité des larmes qui ensemencent la terre en s’écoulant du ciel après avoir coulé des yeux des hommes.

Jean-louis Poitevin

VERNISSAGE LE MARDI 18 FÉVRIER 2020

À PARTIR DE 18H

contact : 0626572836


Contact

Statut de l'auteur : organisateur
Envoyer un message

Lettre d'information ( inscrits)
 
s'inscrire résilier
 
conditions générales | acryom © tous droits réservés
Déclaration CNIL : 1106085