Expositions - Gironde
Nouvelle explosion de couleurs de luce bè

Rubrique : agenda > expositions > exposition
1 vote
(se connecter pour voter)
Mots associés Bordeaux   Gironde   Aquitaine  

Bookmark and Share
 Nouvelle explosion de couleurs de luce bè  (Gironde)
  • Date : 24 April 2018 - 3 May 2018
  • Adresse : HALLE DES CHARTRONS, PLACE DES CHARTRONS, Bordeaux (33000) plan

Une terre heureuse
116x86 08.2017
Auteur : Berard Lucette / Luce Bè (Peintre)
Note : cet événement est une archive : voir l'actualité de cet artiste

Alain VIRCONDELET à LUCE Bè

L’art, on le sait, est affaire de rencontres.

Quelle étrange intuition me poussa à franchir les portes de la grande salle circulaire du marché de Lerme à Bordeaux tout nouvellement restauré et désormais consacré à la culture ? Et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant parmi d’autres, les toiles de Luce Bè, dont j’ignorais le travail !

Pour moi qui ai consacré tant d’années de ma vie à étudier l’œuvre de la géniale Séraphine de Senlis, je me trouvais soudain dans une situation comparable à celle du mécène Wilhelm Uhde découvrant l’œuvre de sa femme de ménage, Séraphine, dont il ignorait lui aussi le talent ! Eblouissement, surprise, émerveillement, comme si j’entrais soudain dans un autre monde, plus vaste, plus illimité, lieu de jungles imaginaires, d’univers interstellaires, où la couleur dominait, jusqu’à donner le vertige.

J’entrais ainsi ce soir-là dans le monde singulier de Luce Bè.

Sa peinture qui défie toutes les règles de l’art, ne recule devant aucun excès, aucune naïveté, elle est un espace offert à ce que le poète Rilke appelait « l’Ouvert ». Luce Bè s’y est faufilé, elle y a laissé les enseignements ordinaires de la peinture et du dessin, elle y est entrée toute seule, courageusement, défiant toutes les critiques, rejetant tous les obstacles.

Elle est entrée dans cet « Ouvert » et elle s’y est bien sentie, non seulement parce qu’il lui convient mais parce qu’elle sait qu’il est son univers, que là est son vrai lieu. Et elle le retranscrit d’une pâte très particulière, assez inédite dans la peinture dite brute, singulière, franche, naïve, comme on voudra…

Elle y dépense surtout, outre beaucoup de matière picturale, d’amples énergies, qu’on ressent, qu’on entend même en admirant ses toiles venues d’ailleurs. Car elles résonnent et elles vibrent…

On pourrait parler au sujet de Luce Bè, d’influences médiévales, exotiques, persanes, kitsch, foraines même, mais ce ne serait pas suffisant, car elle peint à l’instinct, car tout vient de très loin, de nuits et de puits très profonds. Quelquefois les fleurs vibrent comme chez Van Gogh, des cerceaux d’or et d’azur roulent comme des cellules folles, l’imaginaire se déploie étendant son manteau de lumière et de couleurs, apparaissant comme pour recouvrir de poésie « la terre des hommes ».

C’est pourquoi il faut prêter attention à Luce Bè : sa peinture réenchante un monde, le nôtre, qui ne fait plus rêver. .

Alain Vircondelet

Février 2018

Alain Vircondelet est docteur en histoire de l’art. Universitaire et écrivain, il est l’auteur de nombreux ouvrages traduits dans le monde entier. Spécialiste de l’art naïf et de l’art brut, il a consacré de nombreux ouvrages à Séraphine de Senlis, à Aloïse Corbaz, mais aussi à Balthus, dont il fut l’ami et le confident, et à Picasso, sujet de son dernier ouvrage paru en mars 2018 chez Flammarion et intitulé Guernica 1937.

contact : 0670289779


Contact

Statut de l'auteur : organisateur

Send a message

Lettre d'information (9891 inscrits)
 
s'inscrirerésilier
Expositions dans
l'agenda
Affiche de l’exposition
Frissons d'automne
 
conditions générales | acryom © tous droits réservés
Déclaration CNIL : 1106085