Expositions - Alpes-haute-provence
Exposition « ATTENDS ! »

Rubrique : agenda > expositions > exposition
0 vote
(se connecter pour voter)
Mots associés Banon   Alpes-haute-provence   Provence-alpes-côte-d’azur  

Bookmark and Share
 Exposition « ATTENDS ! »  (Alpes-haute-provence)
  • Date : 6 août 2017 - 3 septembre 2017
  • Adresse : L’Église Haute, Vieux Village, Banon (04150) plan

Du dimanche 6 août au dimanche 3 septembre 2017

Horaires : 10h30 - 19h tous les jours

Lieu : L’Église Haute

Entrée libre - gratuit

Vernissage : dimanche 6 août, de 11h à 19h

Ireneo Nicora, installation



Entrée libre - Gratuit



ATTENDS !

« L’océan les avait emportés

dans son va-et-vient.

Un beau matin je les retrouve.

Ils me sont rendus

par une vague messagère

qui dépose les objets perdus

à ma porte »

« C’est ainsi, l’art du ressac

le matin me rend ces trésors

des restes de naufrages »

Pablo Neruda



Pendant mes longues heures de travail, je médite sur la précarité qui définit la nature même des êtres.

Mes objets se convertissent en lieux d’expérience et en vecteurs de la transformation, ainsi qu’en témoins muets.

Mon esprit se fixe sur les rebuts de la société. Mes créations emploient des matériaux ordinaires. Des « morceaux de vie » rencontrés dans les ordures des quartiers populaires, des fragments de cartons d’emballage, de tissus, de vêtements, de cordes, de vitres.

Métaphores du corps humain, ils narrent leur propre histoire et les destins des personnes qui les ont « habités ». Ils racontent les mains qui les ont soulevés, leurs trajets entre ports, magasins, marchés, villes et leur condition y reste emprisonnée.

Ces mémoires, ces fragments que je purifie à l’eau et à la feuille d’or 22 kt et imbibe de liquide gras, de cire d’abeille bouillante et parfumée jusqu’au plus profond des fibres, je les ficèle avec des cordes, du tissu, du scotch.

Le corps comme support est maintenant absent et la « rudesse de l’action brute » marque une rupture physique et spirituelle.

Par la couture je « cicatrice » mes souffrances, mes inquiétudes et mes illusions.

Un morceau de vieux drap, des pansements cousus plusieurs fois, sur d’anciennes reproductions photographiques, sur des cartes postales, autour des fragments d’anciennes éditions - empreints de la mémoire humaine et marqués par l’histoire - me permet de « recouvrir une plaie », impénétrable, intime.

J’ai l’impression de me guérir et en même temps de soigner et protéger des trésors emprisonnés dans des images ou des mémoires, soit manuscrites soit imprimées. 

Abriter un dernier soupir, les racines de la mémoire. Pour ne pas oublier.



IRENEO NICORA

est né à Locarno, Suisse en 1962.

Après des études de restauration et peinture à Como, Perugia et Florence, il s’établit à Barcelone.

En 1990, il se rend au Chili où il vit pendant 23 ans aux pieds des Andes.

En 2006, il rencontre le maître bouddhiste tibétain Lama Gendun Yarpal, devient disciple et découvre une spiritualité qui dès lors influence tout son art.

Depuis 2013, il vit et travaille à Paris.

Expositions en Suisse, Chili, Italie, Croatie, France.

www.ireneonicora.com



Proposé par banon.culture



www.facebook.com/pages/banonculture/200568593331674

https://twitter.com/banon_culture

banon.culture@wanadoo.fr



Information : OTI Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / banon.accueil@wanadoo.fr / http://village-banon.fr/



Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence



contact : banon.culture@wanadoo.fr


Contact

Statut de l'auteur : participant
Envoyer un message

Lettre d'information ( inscrits)
 
s'inscrire résilier
 
conditions générales | acryom © tous droits réservés
Déclaration CNIL : 1106085