Expositions - Alpes-haute-provence
Exposition « Rêves de Matières »

Rubrique : agenda > expositions > exposition
0 vote
(se connecter pour voter)
Mots associés Banon   Alpes-haute-provence   Provence-alpes-côte-d’azur  

Bookmark and Share
 Exposition « Rêves de Matières »  (Alpes-haute-provence)
  • Date : 3 juin 2017 - 27 juin 2017
  • Adresse : L’Église Haute, Vieux village, Banon (04150) plan

Exposition « Rêves de Matières »

Du samedi 3 juin au mardi 27 juin 2017

Horaires : 10h30 - 19h tous les jours

Lieu : L’Église Haute

Vernissage : vendredi 9 juin, à partir de 18h

François Grignon, marqueterie d’art

Christophe Nancey, sculpture sur bois

Monique Tonet, image numérique.



Entrée libre - Gratuit



François Grignon

« Peindre : s’exprimer avec une matière, sur un fond. J’ai choisi le bois, je le connais un peu, je le fréquente depuis 40 ans. Identification entre nous. Connivence entre l’Artiste et la Matière avec tous les égards qu’elle suppose. Expression commune. Matières vivantes pour une peinture vivante.

Mystères, rêves, un autre monde à découvrir. Un parcours initiatique, une invitation à la vie… » François Grignon



Passionné par l’art pictural, j’ai toujours rêvé de faire de la peinture. Après 30 ans d’un travail enthousiaste autour de la matière bois, comme plasticien-tourneur sur bois (création de modèles d’objets de décoration), j’ai voulu aller au bout de mon rêve. La réalisation de papillons en bois m’a amené à découvrir la transparence de cette matière. Restait à mettre au point une technique de mélange des couleurs. La connaissance de la teinture par le métier de mon père, maître teinturier, m’a permis de franchir l’obstacle et de comprendre le double jeu de la transparence et des couleurs, de la perception de l’oeil et de la réalité des couleurs posées .

La révolution picturale proposée par les impressionnistes pouvait-elle s’appliquer à ce matériau ?

Turner, Monet, Cézanne, furent mes inspirateurs. Mes premiers résultats allèrent au delà de mes espérances. Pour ce qui est de l’expression artistique, mon maître, je le découvris à la salle du Jeu de Paume à Paris : Zao Wou-Ki. En essayant de comprendre sa peinture j’appris tout ce que la matière que je travaillais pouvait me donner.

Je pense avoir fait progresser cette connaissance tout en restant prudent, loin d’être au bout de l’émerveillement devant une telle complexité qui ne se révèle qu’avec beaucoup de patience et de travail.



Les tableaux sont entièrement réalisés avec des placages de bois teintés ou naturels.

Cette technique, la « compr’essence », utilise les particularités de chaque bois (dessins, fibres ,ondes, couleurs). Les placages sont collés l’un sur l’autre, mis en compression (sous grosses presses), poncés jusqu’à obtenir par transparence la vision du bois du dessous. Puis on recommence jusqu’à obtention du rendu souhaité. L’’approche et le rendu sont identiques à ceux de la peinture.



François Grignon est né à Tours en 1948. Il vit et travaille dans les Alpes-de-Haute-Provence. Études techniques et artistiques. Autodidacte dans les métiers du bois. De 1977 à 1999 il crée des objets de décoration d’intérieur (fournisseur de Hermès, Grange, Nature et découverte entre autres. En 2000 il met au point la technique de la « compr’essence » dérivée de la méthode "Vriz ", qui lui permet de réaliser de la « peinture » avec du bois de placage. Depuis, il a participé à de nombreux salons et expositions à Paris et en province, dont « Songent les arbres » en 2014 à L’Église Haute de Banon.



Christophe NANCEY



Christophe Nancey tourne, sculpte, incruste, patine le bois à la recherche de la lumière. Par la mise en scène du vide et des traces du temps il laisse paraître ses sentiments inspirés par la vie, la nature, l’homme. La profondeur et la finesse de la matière sont ensuite révélées par le polissage, souvent soulignées de fines inclusions d’étain, ou, au contraire, habillées par une texture donnant un aspect brut, érodé à l’œuvre ainsi créée.



« Se lever, s’ériger, étendre sa ramure… affermir ses racines… Chaque humain peut être une feuille de l’arbre de la vie, de l’arbre de l’amour… Hurlons comme les branches dans la tempête, résistons et portons les fruits du respect, respect de la vie, de la planète, de l’amour… Il sera peut-être bientôt trop tard ! » Christophe Nancey



« Christophe Nancey fait souvent figure d’enfant terrible parmi ses collègues tourneurs car il flirte constamment entre sculpture et tournage au point que ces deux disciplines s’interpénètrent. Mais dans ce dilemme, on constate que la sculpture a tendance à l’emporter ; l’homme a un besoin quasi viscéral de se mesurer, à mains nues, avec le matériau. Le tour, parfois, semble trop s’interférer, aussi l’artiste souhaite rétablir une proximité que favorise le ciseau du sculpteur (…) Il est possible de relever quelques éléments propres à sa manière : le travail à la gouge, la permanence des traits orientés ou réunis en faisceaux , le bois laissé dans la nudité de ses fibres, juste revêtu d’une légère polychromie pour accentuer ses accidents ou les marques de l’outil. L’artiste entretient un rapport quasi charnel, sinon mystique, avec le bois, c’est la raison pour laquelle il préfère le travail à la gouge même s’il utilise d’autres procédés d’abrasion (…) Les créations de Christophe Nancey sont le reflet d’un homme du silence, de celui qui sait écouter les riens de la vie et qui parvient à les transmettre sans trop les perturber. C’est la raison pour laquelle, souvent, c’est le bois avec ses blessures et ses stigmates de croissance qui suscite le projet de l’artiste, allant parfois, comme pour un scribe, à lui dicter un dessein. » Georges Barbier Ludwig, conservateur du musée Roybet-Fould à Courbevoie (extraits)

https://www.atelier-nancey.com/démarche/à-propos-de-christophe-nancey

Né en 1961, Christophe Nancey tourne et sculpte le bois depuis 1984. Il vit et travaille dans la Nièvre. Nombreuses expositions en France (Paris, province), Luxembourg, USA.

https://www.atelier-nancey.com

https://www.youtube.com/watch?v=tGVDLozuEwA - À l’atelier avec Christophe Nancey



Monique TONET



De l’acte créateur, origine de toute existence à l’ultime passage vers l’inconnu, le travail de Monique Tonet s’inscrit dans la durée et donne l’impression de l’interroger au travers d’œuvres intemporelles, sobres et intenses, semblant venir du fond des âges pour s’adresser au présent.

Ce qui est vrai de ses sculptures l’est aussi de ses nouvelles créations dues à la découverte, par hasard, d’une pellicule cinématographique tellement dégradée par les outrages du temps que seuls subsistent des fantômes d’images, réminiscences qui ont su attirer son regard, attiser sa curiosité et développer une attention particulière, source de nouvelles images. Après une sélection rigoureuse et la récupération par numérisation de ces restes convoités, la lente maturation vers la vision de l’artiste s’est faite par un travail sur logiciel. À la fois surprise et séduite par les tirages qui en résultent elle décide de les partager.

Monique Tonet remercie chaleureusement Charly, Patricia, Hélène et Philippe ses amis et collaborateurs, sans qui rien n’aurait été possible.



Monique Tonet, née en Bretagne en 1944, vit et travaille dans les Alpes-de-Haute-Provence. Enfant, naturellement, elle dessine et modèle des personnages en argile. Elle les fait sécher au soleil et s’en éloigne, les laissant seuls pour qu’ils prennent vie et suivent leur destin… Dès l’adolescence, pour subsister, elle associe petits métiers et sculpture qu’elle pratique en autodidacte, passion qui ne l’a jamais quittée et à laquelle elle s’adonne au quotidien. Elle a participé à de nombreuses expositions personnelles et collectives. Récemment un « heureux accident de parcours » la fait s’intéresser à la photographie d’une façon inattendue et partant à l’image numérique.



Événements dans le temps de l’Exposition



Samedi 10 juin - 21h

Désirs Chroniques Quartet - Concert visuel - « Quelques morceaux en formes de poires »

Autour de la cornemuse, avec des musiciens habitués à bousculer les genres, chatouiller les sons et balancer les idées reçues à la poubelle, ouverts aux aventures musicales innovantes. Tenter d’emmener le public dans un voyage dont il ne sortira pas indemne…



En savoir plus

https://www.facebook.com/events/1728611260486459/



Samedi 24 juin - 21h

Tzwing Quartet en concert

Le Swing des guitares Manouches côtoie la rugosité de l’alto aux accents balkaniques, la contrebasse assurant l’équilibre en profondeur. Les compositions originales arrangées avec élégance, tissent des liens entre les genres, créant un univers musical poétique et inclassable.



En savoir plus

https://www.facebook.com/events/1408255652569364/



Proposé par banon.culture



www.facebook.com/pages/banonculture/200568593331674

https://twitter.com/banon_culture

banon.culture@wanadoo.fr



Information : OTI Pays de Banon : 04 92 72 19 40 / banon.accueil@wanadoo.fr / http://village-banon.fr



Soutien du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence



contact : banon.culture@wanadoo.fr


Contact

Statut de l'auteur : participant
Envoyer un message

Lettre d'information ( inscrits)
 
s'inscrire résilier
 
conditions générales | acryom © tous droits réservés
Déclaration CNIL : 1106085